UNION PROFESSIONNELLE DES DENTELLES ET BRODERIES

UNION PROFESSIONNELLE DES DENTELLES ET BRODERIES

updb
  • Publié le : 27/02/2019
  • Source : updb
  • Crédits photos : updb

L' Union Professionnelle des Dentelles et Broderies ( UPDB)

regroupe une quinzaine d'industriels de la dentelle mécanique et de la broderie, encore bien présents sur le territoire du Cambrésis.

Les dentelliers, détenteurs d'un savoir-faire séculaire, produisent avec passion une dentelle à la qualité inégalée sous le label dentelle de Calais-Caudry, grâce au célèbre métiers Leavers.

Le principe de fonctionnement du métier Leavers est issu du métier à tulle mécanique à bras, utilisant le système du chariot bobine mis au point en Angleterre par Heathcoat en 1809. « Importé » en contrebande en France une dizaine d’années plus tard, il se perfectionne et permet ainsi la création d’un tulle plus fantaisie.
Des nombreux principes de fabrication de tulle qui existent au début du XIXème siècle, seul le Leavers a su se pérenniser à Calais et à Caudry, grâce notamment à l’adjonction du système jacquard en 1834. Les métiers utilisés aujourd’hui ont entre 50 et 100 ans.

Les métiers Jacquardtronic dans les années 80 puis Textronic dans les années 90 ont apporté de nombreuses améliorations techniques permettant de fabriquer une dentelle se rapprochant de plus en plus de la dentelle Leavers sans toutefois l'égaler.

 

Quant à la broderie mécanique, les premiers métiers à broder mécaniques sont apparus en France dès le milieu du XIXème siècle, pour faire face à l’industrialisation de la broderie main. Ils sont installés dans la région de Saint-Quentin dès 1868. En 1878, les premiers métiers à bras font leur apparition à Beaurevoir, puis dix ans plus tard à Villers-Outréaux et en 1893 à Caudry, où sont installés en 1906 les premiers à broder de France avec jacquard. Ce secteur est alors en plein essor.
De perfectionnements en modernisation, les métiers à broder mécaniques sont aujourd’hui automatisés et ultrasophistiqués. Les régions de production françaises ont su conserver leur renommée grâce à la qualité de leurs produits. La variété des supports et des matières permet d’innover sans cesse.

Pour davantage d'infos sur ces sujets :

site de la FEDERATION FRANCAISE DES DENTELLES ET BRODERIES